ti-mus-qc.gif

... puisque la région de la Montérégie regorge d'excellents violoneux.

Le violoneux, c'est la personne, homme ou femme, qui joue du violon sans pour autant avoir reçu une formation musicale. Lorsque l'on consulte le dictionnaire, on apprend qu'un violoneux est " un mauvais joueur de violon ". Les personnes qui ont écrit cette définition ne sont sûrement pas venus entendre les violoneux du Québec pour avancer une telle affirmation.

violon-petitB.gif

Au Québec, le violoneux est le compagnon indispensable de la danse. Avant l'invention du disque, si on ne trouvait pas un violoneux pour faire la musique, on ne danse pas ! Toutefois, l'invention du disque allait permettre aux danseurs de se distraire même si aucun violoneux n'était disponible. Un bon disque et quelques tours de manivelle du gramophone pouvaient satisfaire les danseurs en manque de musique pour quelques heures. 

Au début du XXe siècle, une des plus grande vedette du disque était Joseph Allard, un violoneux originaire de la région de la Montérégie. Né à Châteauguay le 1er juillet 1873, Joseph Allard avait appris à jouer du violon par son père. Un peu avant d'atteindre ses 18 ans, Joseph décide de déménager aux États-Unis afin d'y trouver du travail. Non seulement y trouve-t-il un emploi de musicien, mais il y épouse la belle Alexina Couillard et y rencontre une foule de musiciens venant d'Irlande et d'Écosse. Grâce à eux, il augmente considérablement son répertoire de Reels et de Gigues. Revenu au Québec, il obtient un contrat avec la compagnie Victor en 1928 et enregistrera avec cette compagnie environ 75 disques.

violoneux-mont.jpg

Joseph Allard (1873-1947), violoneux originaire de Châteauguay.

La musique de Joseph Allard devient populaire partout au Québec. Toutes les maisons qui possèdent un gramophone et qui aiment la danse ont un ou plusieurs disques du violoneux. Sa réputation devient telle qu'on le surnomme " le prince des violoneux ". Après son décès, en 1947, la musique de Joseph Allard est devenue la base du répertoire que tout bon musicien traditionnel doit connaître.

La Ville de Châteauguay

En 1997, à l'occasion du 50e anniversaire du décès de ce grand musicien, la ville de Châteauguay a décidé d'honorer sa mémoire en donnant son nom à une salle de sa nouvelle bibliothèque municipale et à une rue dans le quartier des musiciens. Depuis, Joseph Allard côtoie les Beethoven, Mozart, Verdi, Chopin et autres grands compositeurs classiques. Qui a dit qu'un violoneux était un mauvais musicien ?

Mots-clés  à retenir pour compléter l'activité-synthèse

Joseph Allard - violoneux - musicien - gramophone

 page Montérégie  |  région et histoire  |  danse  |  musique  |  chanson  | activité Montérégie

grande activité synthèse  toutes les régions