ti-hier-qcI.gif

MONTÉRÉGIE

La région

...Montérégie est dérivé de la forme latine du nom Mont-Royal (mons regius) et souligne la présence des collines montérégiennes qui sont parsemées sur son territoire. Créée en 1985, la région de la Montérégie est délimitée au Sud par la frontière canado-américaine, à l'Ouest par la frontière ontarienne, au Nord par le fleuve Saint-Laurent et à l'Est par la rivière Yamaska. L'ensemble de son territoire s'étend sur une superficie totale de 11 788 km2.

carteMont225.gif

La région de la Montérégie

sextantT.gif

L'histoire

La Montérégie, comme plusieurs autres régions du Québec qui sont bordées par le fleuve Saint-Laurent, était à l'origine formée de plusieurs seigneuries. Sous le régime français, les seigneuries étaient des terres que le roi de France accordait à des personnes, généralement des nobles et autres gens de bonnes familles, afin que ceux-ci puissent favoriser le peuplement de la nouvelle colonie tout en tirant un profit de la culture de ses terres seigneuriales.

 Ainsi, le seigneur accueillait-il sur ses terres des censitaires qui étaient des ouvriers au service du seigneur. Pour avoir le droit d'habiter et de cultiver les terres d'un seigneur, les censitaires devaient verser à chaque année une taxe, appelée le cens, qui représentait 1/13 de leur production en grains. Quelques-unes des plus importantes seigneuries de la région de la Montérégie furent concédées comme suit: La Prairie (1647),  Longueuil (1657), Îles Percées - Boucherville (1664), Sorel (1666), Varennes (1672), Verchères (1672), Châteauguay (1673), Beloeil (1694), Vaudreuil (1702), Beauharnois (1729), Maska - Saint Hyacinthe (1748).

Une porte d'entrée

De par sa situation géographique, la région de la Montérégie constituait une porte d'entrée pour les alliés et les ennemis venant du Sud. Elle sera donc, tout au long de son histoire, le théâtre de plusieurs batailles opposant Français et Amérindiens, Français et Anglais, Canadiens et Américains et Canadiens et Anglais. C'est d'ailleurs pour cette raison que l'on construira très tôt des forts pour défendre la région et pour empêcher les ennemis de se rendre jusqu'à Montréal.

Malgré ces épisodes sombres de son histoire, la région de la Montérégie sera aussi un lieu exceptionnel de rencontres et d'échanges entre diverses cultures. Pendant de nombreuses années, Canadiens, Irlandais, Écossais, Anglais et Américains se côtoieront sur les terres qu'ils cultivent. En Montérégie, comme dans d'autres régions du Québec, la proximité de ces différentes cultures favorisera l'éclosion d'une culture qui est propre à la Montérégie. Danses, musiques, chansons occuperont une place importante dans les loisirs des artisans de la terre de cette région.

Mots-clés  à retenir pour compléter l'activité-synthèse

Censitaires - cens - forts - culture

 page Montérégie  |  région et histoire  |  danse  |  musique  |  chanson  | activité Montérégie

grande activité synthèse  toutes les régions